• Lettre aux poètes contenpouriens

     

    La vie antérieure

    Un alcool fruité déborde de ma tête.

    Baudelaire mon ami, que j'étreins, que je fête.

    Tes fureurs alambiques mêlent à mes cris de joie une ténébreuse peur de ne plus me connaître.

    L'alentour dans mes aperceptions je reconnais la vie, les sens essentiels qui ravivent la nuit.

    La vapeur parfumée de cet ambre soyeux qui irrigue mon esprit pour de plus amples proses.

    J'enlace à m'en saouler de sensibles vocables, qui teintent vers le ciel des étreintes matinales.

    État de conscience modifié par les brumes de la terre.

    Résine stupéfiante de lucidité, transcendantale extase, dérangeante à la fois.

    Mais ils n'aimeront pas. Ânonnant avec peine mes mots tant recherchés.

    Me trouveront désuète, copieuse d'un autre temps, une vieille aventure qu'ils aiment louanger tout autant, et baptiser du nom de mon inspirateur leur prix ou leur médaille qu'ils ne me donneront pas.

    Oui, je le dis et le clame, Baudelaire de mon âme et ses frères incendiaires ont empli tant de fois mon cœur de langueurs que vous ne pouvez pas rester sans l'ignorer.

    Est-ce que vos choix ultimes ne dépendent que de vous, de vos indigestions, de vos maux de genoux, de votre mal de vivre, d'être mal réveillé un début de semaine, d'avoir les poches vides ou la tête engourdie ?

    Et si cela était, je n'y peux vraiment rien, seuls les mots des poètes vous rendraient plus aimables.

    Messieurs des temps "modernes" et si "contenpourien" vous croyez nous apprendre ce que poème veut dire, car chacun qui vous frise, et qui se dit poète, ne s'inspire que de rien, vont chercher dans les modes de monotones phrases, que vous penserez céleste alors qu'elles sont si plates.

    Mais c'est le temps qui nous veut ça, et la médiocrité qui va avec cela.

     

    « La vie des ombres dans la nuitGoutons… »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :