• Ici et Jourd'hui

     

     

     

     

     

    Ici et Jourd'hui

     

    Je pense, tu penses… nous pensons.

    A quoi… à demain, mais c’est aujourd’hui déjà.

    Demain, c’est toujours aujourd’hui.

    Ça défile courtement.

    Je prends juste un coquillage contre mon oreille.

    C’est le souffle de l’eau que j’entends.

    Le souffle de tout.

    Temps par temps, saisir l’aube, le crépuscule, la nuit opaque.

    Chaque seconde est le début de quelque chose de nouveau.

    Nue dans une couverture au milieu d’embouteillages,

    grimpant sur un mur d'édifices difficiles et retombant de l’autre côté.

    Une sorte de fuite de quelque chose.

    C’était des statues éclatées dans le ciel et figées dans l’air,

    restant suspendues dans l’atmosphère, comme ça, au-dessus des building.

    « La perte du MondeDestinées… »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :