• A genoux

     

    A genoux

                                                                                          © Clo Hamelin

    Certains ont l'arrogance de tenir le monde dans leur main.

    Dictant avec soin leurs lois, leurs principes, sans même se soucier de leurs actions délétères.

    Le bien-être des humains, de même que leur mal-être n'est pas leur propos.

    Leur préoccupation n'est pas de savoir si ce qu'ils projettent est bénéfique ou non à l'homo sapiens.

    Leur dédain, leur dégoût, leur bouffissure se traduisent par les profits démesurés qu'ils

    accumulent.

    Mais comme la seule subsistance de ces faiseurs de guerres est notre abdication

    et l'ignorance dans laquelle ils nous ont entretenus,

    il suffirait de ne plus vivre à genoux, ainsi ils n'apparaîtraient pas si puissants*…

    Pour en finir avec la soumission à l'ordre établi, il est conseillé de sortir de

    l'habitude, de l'encroûtement et des conventions.

    Ils nous ont appris à coup de publicités mensongères, de divertissements mollassons,

    de piètres lectures au message unique,

    d'ineptes musiques de variété qui n'ont rien de variées,

    d'éducation délétère, d'informations tronquées et mystificatrices,

    de promesses canulardesques à devenir de bons petits soldats,

    plombés que nous sommes par leur nourriture altérée et leur air irrespirable,

    qui avons perdu le sens critique, la remise en question de nous-mêmes et de ce que l'on nous propose. 

    Décervelés, nous sommes. 

     

    * « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux »

    « Discours de la servitude volontaire » 

    La Boétie

     

     

    « La perte du Monde…Entendement parfait »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :